généalogie autres familles de Belvédère Campomoro

Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty généalogie autres familles de Belvédère Campomoro

Message  BONACCORSI Jeannot le Dim 19 Avr - 20:34

je ne trouve pas dans les genealogies des autres familles de Belvédère Campomoro celle de ma fa mille , je suis le fils de Marco,petit-fils de Jean et arrière petit-fils d'Antoine surnommé " u staccinu " parce qu'il tamisait le blé ?

BONACCORSI Jeannot

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Bonaccorsi oui, mais lesquels ?

Message  Nimu le Mar 21 Avr - 0:29

BONACCORSI Jeannot a écrit:je ne trouve pas dans les genealogies des autres familles de Belvédère Campomoro celle de ma fa mille , je suis le fils de Marco,petit-fils de Jean et arrière petit-fils d'Antoine surnommé " u staccinu " parce qu'il tamisait le blé ?

Bonjour Jeannot Bonaccorsi,

Les familles Bonaccorsi de Belvedere Campomoro et d'Olmeto sont bien documentées dans nos bases.
Personne ne s'y est encore intéressé sur le forum, d'où l'absence d'information que tu mentionnes.
Ta famille est-elle celle-ci ?
Si oui, nous disposons d'une ascedance plus ancienne et plus complète.

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Bonnac10
Nimu
Nimu

Messages : 256
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Fianca l'ossu

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty généalogie des BONACCORSI

Message  BONACCORSI Jeannot le Mar 21 Avr - 1:02

C'est bien de ma famille qu'il s'agit , merci de me communiquer l'ascendance si tu la connais . Edouard le frère de mon père a eu 2 enfants : JEAN et SANTA qui habitent à AJACCIO et mon père "MARCO " a eu JEANNOT ' moi-meme ) et FRANCOIS-JOSEPH qui habite à BELVEDERE . Je vais pouvoir completer l'arbre que j'avais commencé il y a plusieurs années . Encore merci !

BONACCORSI Jeannot

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Ascendance d'Antonio Bonaccorsi

Message  Nimu le Mar 21 Avr - 11:16

Bonjour Jeannot Bonaccorsi,

Pour te faire patienter, en attendant la suite, voici l'ascendance d'Antonio Bonnaccorsi :
Quelle est la branche qui t'intéresse particulièrement ? (l'arbre est très grand).

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Bonacc10
Nimu
Nimu

Messages : 256
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Fianca l'ossu

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Re: généalogie autres familles de Belvédère Campomoro

Message  BONACCORSI Jeannot le Mar 21 Avr - 23:00

la branche qui m'intéresse est celle des origines des BONACCORSI ,d'où viennent-ils : Italie ? Espagne ? autres ?et depuis quand ils ont habité à Campumoru ?

BONACCORSI Jeannot

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Aussi loin que l'on puisse ...

Message  nicurosu le Mer 22 Avr - 22:40

Bonsoir J. B.,

Nimu ira certainement plus loin dans le temps.
Je donne un point de vue partiel puisque je ne remonte pas jusqu'aux registres paroissiaux de Fozzano dont dépendait Campomoro comme hameau, jusqu'en 1854.
Les registres du hameau remontent au début des années 1820.
Le premier Bonaccorsi cité sur ces registres vous touchera certainement: il se prénommait Marco (Maria). C'est à l'occasion de son décès le 4 avril 1823, à l'âge de 73 ans. Il était l'époux de Angela Maria Secondi.
Il est porté comme Lavoratore e Pastore in Campomoro.
Il n'y a pas d'indication d'un village d'origine; ce qui autorise à penser qu'il était considéré comme Campomorais.
Il était le père de votre 4e aïeul Antone B. ( laboureur), qui s'était marié à Campo. le 14 juin 1831 avec Maria Rosa Secondi (fileuse). Suivent le fils Marc Marie(laboureur), né en 29, qui épouse Marie Diane Simonpietri (fileuse), puis votre grand père Ghjuvanni.
Antone avait eu comme autres enfants, au moins, Maria Domenica, en 27, et Anton Francesco qui épousera en 1862 Blanche Marie Simonpietri.
Il y a eu une Lucia Maria B. épouse Giuseppe Simonpietri, née bien avant 1800 et morte à 90 ans a Campo.
Les Bonaccorsi font partie des familles qui ont fait Campomoro , comme les Durazzi ( les plus anciens), les Simonpietri (les plus nombreux), les Secondi et les Tolini. Sans doute, vu leur statut social commun (lavoratori e pastori) sont-ils eux aussi originaires lointainement de Ciamanacci.
Le patronyme s'est probablement formé comme les autres sur un prénom, autour des années 1770, à l'incitation de la Monarchie.
Le prénom Bonacorso était usité dans l'île: il y avait un Bonacorso di Gavino (fils de Gavin) à Arbellara autour de 1600: il était l'un des Capi piu potenti du village. Il m'étonnerait qu'il ait été l'ancêtre des Bonaccorsi de Campo, pour la raison sociale indiquée ci-dessus.
On pourrait trouver des Bonaccorsi en Italie:ce serait une pure coincidence linguistique, à mon humble avis.
La Corse est habitée depuis le Néolithique au moins: alors ...
Pour ne rien vous cacher, j'ai une 4e aïeule Bonaccorsi de Campomoro.
Nicurosu

nicurosu

Messages : 97
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty généalogie des Bonaccorsi

Message  BONACCORSI Jeannot le Mer 22 Avr - 23:14

u plaisir de vous relire si vous trouviez d'autres renseignement . Jeannot

BONACCORSI Jeannot

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Les Bonaccorsi

Message  Ghjattonu le Jeu 23 Avr - 2:56

Bona sera,
Moi aussi je me suis intéressé aux Bonaccorsi avec lesquels il se trouve que je suis allié et je n'ai pas grand chose à vous mettre sous la dent, si ce n'est quelques références sans lien.
A ma connaissance, Bonaccorso n'est plus un prénom italien (ni avec 1 c ni avec 2), un site italien fait dériver ce nom de famille du prénom latin tardif lombard Bonacursus (il y a un latiniste sur le forum qui pourrait nous le dire) qui disparaîtra à la fin du moyen-âge comme tel pour n'être plus employé que comme patronyme.
Bonaccorsi est donc un nom de famille très ancien et encore assez fréquent en Toscana (Florence) où l'on connaît au XII siècle une famille Bonaccorsi et à l'est de la Sicile, près de Catania où une branche de cette famille toscane Bonaccorso (la même) donne son nom à une cité appelée Aci Bonaccorsi.
On a un Bonaccorso (Bonacursus en lombardie qui compte parmi les premiers cathares d'Italie, en 1170 il est l'auteur d'un ouvrage sur le sujet.
Puis un Bonaccorso (1176-1296). On a ensuite le petit-fils de ce dernier Bonaccorso di Bologna (1230-1280) auteur de nombreux ouvrages dont le Thesaurus veritatis fidei.
Nous avons vu arriver en Corse en 1395, à Accia, le franciscain François Bonaccorsi, évêque de Gravina en Lucanie, inquisiteur, qui venait de cette famille même famille.
Les possibilités de liens entre la Toscane et la Ligurie sont connus et variés.

Votre nom peut remonter à cette famille, mais je ne pourrais vous dire de quelle manière et, attention, il n'y a pas nécessairement de lien de sang, un simple rapport de sujétion peut parfois expliquer l'origine d'un nom de famille. A titre d'exemple les Durazzo portent le nom d'une famille génoise avec laquelle ils n'ont aucun lien de parenté, un Fozzani ayant simplement donné le nom de famille d'une famille génoise à celui qui sera probablement le fondateur de Campomoro.

On a à l'époque de Giudice della Rocca, un Bonaccorso Fabriccaccio (c'est son prénom) dont on ignore le lien avec la Toscane.

Et nous avons plus tard aux xviie et xviiie siècles une illustre famille qu'on retrouve de Calenzana dont je vous copie les noms trouvés sur le site de Caporossi. Il est raisonnable de penser que cette famille devrait avoir un ancêtre fondateur dont le prénom serait Bonaccorso à moins qu'elle ne descende d'une famille toscane installée en Corse.

BONACCORSI (BUONACCORSI) Bartolomeu: (1633-1697)
De Calinzana. En 1667, il est élu Ministrale della communita di Calenzana. Fils de Luiggi Francescu Maria. Juge au Tribunal de Calvi. Maire de Calinzana en 1802.
BONACCORSI (BUONACCORSI SAVELLI) Lisandru: (1664-1725)
Originaire de Calinzana. Fis de Bonacorsu. Qualifié de Nobile. Capitaine.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Bonacorsu: (1642-1725)
De Calinzana. Prieur de la Confrérie de Santa Croce di Calinzana en 1660.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Ghjuvan Battista: (1689-1759)
Originaire de Calinzana. Fils de Lisandru. Ecclésiastique. Prêtre. Chanoine de la collégiale San Biaghju de Calinzana.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Antoniu: (1733-1791)
De Calinzana. Ecclésiastique. Etudiant au collège Del Bene à Gênes. Docteur en droit civil et canonique. Chanoine. Vicaire général des évêques visiteurs apostoliques Cesaro Crescenzio de Angelis (de 1759 à 1764) et Tommaso Struzzeri (de 1764 à 1769). Juriste apprécié et consulté par Pasquale Paoli. En 1770, il est chanoine de la Collégiale de Calinzana. En 1777, il est désigné, par les Etats de la Corse, comme un des rédacteurs du projet de Code Civil Corse. Il est inhumé dans l'église San Baghju de Calinzana.
BONACCORSI Don Luiggi: (?-1791)
Frère d'Antoniu. Inhumé au couvent d'Alzipratu.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Luiggi Francescu Maria: (1741-1791)
De Calinzana. Frère d'Antoniu. Podestat majeur de la Piève de L'Olmu.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Ghjuseppu Maria: (1761-1845)
Né à Calinzana. Neveu de Don Luiggi. Arrière-grand-père d'Adolphe Landry. Prêtre défroqué. Magistrat. Il rédige avec son oncle Antoniu le Code Civil Corse. Magistrat au tribunal de Balagna. Juge au Tribunal de 1ère Instance de Calvi. Maire de Calinzana de 1801 à 1824. Décoré de la Fleur de Lys en 1815. Juge au tribunal civil du Département du Golu en 1815. En 1818, il est membre correspondant de la Société d'Instruction Publique du Département de la Corse. Maire et conseiller général de Calinzana. Chevalier de la Légion d'Honneur.
BONACCORSI Augustu: (?-1763)
Officier Naziunale. En Juillet 1763, il trouve la mort à la bataille de Furiani.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Salvadore: (1770-1746)
Originaire de Calinzana. Notaire à Calinzana. Receveur des Domaines, Registres et Contributions de Calvi, sous le Royaume Anglo-corse.
BONACCORSI (BUONACCORSI) Louis Antoine Olinte: (1822-1909)
Originaire de Calinzana. Fils de Ghjuseppu Maria. Magistrat. Président du Tribunal de Première Instance de Trévoux (Ain) de 1872 à 1883. Juge da Paix à Lyon de 1884 à 1893. Auteur d'ouvrages de Droit.

Enfin une branche de cette famille fait souche ensuite sur le côté orientale à Cervione:
BONACCORSI Ange Philippe Nativité Joseph: (1817-1886)
Originaire de San Niculaiu di Moriani. Docteur en médecine de la Faculté de Paris. Médecin principal des Armées.
BONACCORSI François Louis: (1844-1912)
Originaire de Cervioni. Lieutenant-colonel. Chef du service de garde des voies et communications de la subdivision Le Mans/Mamers. Officier de la Légion d'Honneur.
BONACCORSI Jean-Claude: (né en 1935)
Originaire de San Niculaiu. Avocat au barreau de Bastia. Conseiller territorial (droite) en 1982. Conseiller général du canton de Campuloru en 1985. Maire de San Niculaiu de 1983 à 1995. Suppléant du député Pierre Pasquini de 1988 à 1995. Premier vice-président du Conseil Général de Haute-Corse en 1992. Elu conseiller à l'Assemblée de Corse en 1997. Président de l'Office du Développement Agricole et Rural de la Corse (ODARC) en 2001. Chevalier de la Légion d'Honneur en 2007.

Bref si vous retrouvez le premier Bonaccorso de votre famille.
Ghjattonu
Ghjattonu
Ghjattonu

Messages : 139
Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Sartène

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Merci Ghjattonu

Message  François Durazzo le Jeu 23 Avr - 12:21

Cher Ghjattonu,
Merci pour votre message m'invitant à revenir sur le forum.

Voici l'explication sur Bonacursus
Bonacursus n'est pas à l'origine un prénom mais un cognomen tardif de la région de Milan.
Je rappelle que les Romains portaient un prénom, un nom et un surnom dit cognomen (cugnomu en corse).
Ce cognomen est très souvent un sobriquet accentuant une particularité physique.
Bonus ad cursum = Bon à la course, donc rapide.
> Bonum ad cursum (à l'accusatif)
> Bon'ad cursu
> Bonaccursu
> Bonaccorsu
> Bonaccorso
L'évêque de Milan (très connu de ceux qui s'intéressent à la littérature cathare) sous le nom de Bonacursus montre que ce nom latin n'est qu'une réfection aberrante (le double c s'impose) sur Bonaccorso. Il était normal quand on parlait ou écrivait latin de traduire son nom en latin.

Après les choses sûres venons-en aux hypothèses dont vous êtres friand mon cher Ghjattonu :
Ce bon évêque étant peu probablement un champion de course, il a dû hériter de ce cognomen qui pourrait remonter très loin, je dirais entre le 1er et le 5ème siècle, et appartenir à un de ces Gaulois cisalpins qui se dotaient de cognomina à la romaine, quand ils entraient dans la légion.
La deuxième possibilité est que Bonus ad cursus soit la traduction latin d'un nom celte ou germanique.
En tout état de cause ce n'est pas un prénom, je ne crois pas non plus qu'il y ait de saint Bonaccorso. En revanche, comme vous me le rappelez malicieusement à propos des Durazzo, Bonaccorso peut avoir été utilisé comme prénom à une époque comprise entre la Renaissance et le 17ème siècle et avoir donné d'un côté la famille de Calenzana, d'un autre celle de Jeannot.
Bonne journée, mon cher Ghjattonu,
Un amical salut à tous les Bonaccorsi d'insù et d'inghjò.
François Durazzo

François Durazzo

Messages : 85
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Acqua e ventu eppo piuvïa!

Message  nicurosu le Dim 26 Avr - 17:21

Bonjour à François D., Ghjattonu, Rolande T. et à tous et toutes,

Ne croyez surtout pas que je veuille contredire - et encore moins contrarier - notre distingué latiniste: son "Bonaccorso = bonum ad cursum = bon à la course" est sûrement la bonne explication de l'origine du surnom romain BONACORSUS qui s'est ensuite répandu dans le vaste Empire e y a connu des adaptations locales diverses.
Je veux seulement faire part d'un point de vue très subjectif: depuis toujours, quand j'entends "Bonaccorsi", je le traduis machinalement par "de bon secours".
Sans me risquer à la référence latine (ad curo > accurro > accursus), je tenterai une élaboration locale (un bricolage dira le censeur):
Di bonu accorsu - accorsu, participe passé de accorra = apporter ses soins.
C'est que "quelque part, au niveau de mon subconscient", je me dis qu'en ces temps reculés de misère généralisée, on se préoccupait certainement plus d'action solidaire que de courses à pied.

A Ghjattonu dont j'apprécie les grandes chevauchées à travers le temps et l'espace, en pur enfant de Ciamanaccia, "infernu à l'omu e paradisu à i cavaddi" (Mgr de la Foata), je voudrais dire: parchi circà u pèlu in ôvu?
J'observe que Caporossi (chapeau pour sa Chronique historique) corsise en "Bonaccorsi" le patronyme toscan "Buonaccorsi" qui est en fait utilisé à Calenzana à une époque où à Campomoro on écrit "Bonaccorsi", pour un lignage qui ne se limite pas aux personnes que Nimu et moi-même avons citées. Un lignage dont la présence remonte manifestement à la fondation de Campomoro et dont on peut dire à coup sûr qu'il n'a pas emprunté le GR 20 pour venir s'y établir.
Et si on va sur Google, on obtient toutes les variantes: Bonaccorso, Bonacorse, Bonnacorsi, ... de l'Italie à l'Amérique du Sud.
Tous le Benoît ne sont pas Pape et tous les Nicolas ne sont pas Président, j'en sais quelque chose...

Je saisis l'occasion pour parler de ce qui désole Rolande T. et nombre d'entre nous: le déménagement et le "relookage" de nos fontaines.
A Belvédère, c'est le lavoir qui est sacrifié, pas l'abreuvoir. Cela permet le placage contre le mur du fond du monolithe et son canon, hissé sur un podium. Il manquait donc des talonnettes à notre fontaine: il paraît que c'est très tendance.
Il ne nous reste plus qu'à souhaiter qu'au final l'ersatz ne soit pas trop moche. Mais quoi qu'il en soit, il ne sera plus la mémoire de rien, sinon de la lubie d'un moment.
On ne peut exclure le risque que les ethnologues du prochain siècle, en découvrant cette improbable érection, ne se disent:" Ma quissi, di savonu un ni facïanu usu?"
Mais Saint Laurent fera peut-être qu'il se trouvera encore dans les parages un Bonaccorsu pour prendre sur lui de mentir en leur répondant que les lavandières de Belvédère étaient comme celles du Portugal.
Vous vous rappelez:
"Connaissez vous les lavandières, comme il y en a au Portugal.
Surtout celles de la rivière de la ville de Setabal.
Ce n'est vraiment pas des lavoirs où elles lavent mais des volières...
Tant qu'il y aura du linge à laver..."

Nicurosu

nicurosu

Messages : 97
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty généalogie des bonaccorsi

Message  BONACCORSI Jeannot le Dim 26 Avr - 18:36

je suis complètement perdu dans toutes ces explications n'étant pas moi-meme très bon à la course mais j'ai quand meme beaucoup apprécié l'humour des différents intervenants latinistes émérites et je n'ai pu m'empecher de rire au sujet de la recherche du poil sur un oeuf ! NIMU m'avait écrit que l'arbre qu'il avait réussi à remonter était grand , j'aimerai ,si possible , remonter un pu plus haut ou qu'il me dise vers où je pourrais chercher . Dans tous les cas je suis reconnaissant à vous tous pour la qualité et la pertinence de travail réalisé et je vais pouvoir étoffer ce que j'avais entrepris il y à plusieurs années ( à la mairie d'ajaccio on m'avait répondu que les archives étaient perdues )et je n'avais que l'ascendance maternelle du coté des Filippi .Cela me conforte de savoir que je serai la 7 ème génération à habiter à Campumorudès que j'aurai pris ma retraite , ce qui ne saurait tarder , et souvent je pense à mon arrière gran-père Antonu ,u staccinu qui tamisait le blé probablement sur l'aire de CALANOVA , à l'endroit où sans le savoir j'ai fait construire ma maison et où peut-etre il mangeait son spuntinu sous l'olivier que j'ai préservé . Encore mille merci à vous tous . jeannot

BONACCORSI Jeannot

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Bonaccursus

Message  François Durazzo le Mar 28 Avr - 12:21

Mon cher Nicurosu,
Je confirme et j'enfonce le clou.
Je vous écris d'Italie où je viens de vérifier. Bonaccursus est bien un cognomen romain d'un centurion recensé sur un cadastre de Milan du IVe siècle.
Comme il est peu probable que le même cognomen soit né ailleurs, il faut comprendre que les Bonaccorsi de Toscane qui se sont répandus en Sicile donnant le nom à une localité, descendent de ce Bonaccursus dont descend l'évêque de Milan.
Il faut donc en déduire ceci :
Les Bonaccorsi de Calinzana sont soit d'importation italienne à l'époque pisane, soit issus d'un Bonaccorso, comme prénom, avec un lien avec les Bonaccorsi de Toscan (lequel? parrainage? des vassaux?) Ceux de Campumoru viennent aussi d'un Bonaccorso, comme prénom, qui sait comment?
Le bon secours ne nous sera, je le crains, d'aucun secours dans cette affaire.
Bona ghjurnata,
François

François Durazzo

Messages : 85
Date d'inscription : 23/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

généalogie autres familles de Belvédère Campomoro Empty Re: généalogie autres familles de Belvédère Campomoro

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum